....Réfléxions sur les Laines à Chaussettes Non-Superwash et Sans Nylo – Laine des Iles

....Nouvelles..News....

....Réfléxions sur les Laines à Chaussettes Non-Superwash et Sans Nylon..Thoughts on Non-Superwash, Nylon-Free Sock Yarn....

....Réfléxions sur les Laines à Chaussettes Non-Superwash et Sans Nylon..Thoughts on Non-Superwash, Nylon-Free Sock Yarn....

....

En février les éditions Laine ont publié leur nouveau livre, 52 Weeks of Socks (52 Semaines de Chaussettes).  Le premier et puis second lot de ces livres a été très vite épuisé, mais nous sommes ravies de vous annoncer qu'il y aura une dernière impression de cet ouvrage magnifique et nous attendons des nouveaux stocks vers mi-avril.  Je souhaite donc profiter de cette occasion pour discuter un peu du tricot de chaussettes, et des laines à chaussettes en particulier.

Comme vous le savez, chez Laine des Iles nous ne vendons pas de laines superwash.  Nous vendons bien la Tukuwool Sock qui contient du nylon, mais à long terme nous aimerions ne proposer que des laines naturelles sans aucune fibre synthétique.  Beaucoup de tricoteuses penseront que cela les empêchera de tricoter des chaussettes avec nos fils.  Mais ce n'est bien sûr pas le cas!  Nous aimierions à ce sujet partager avec vous les réflexions de la créatrice Albina McLaughlin sur le fait de tricoter des chaussettes avec des laines 100% naturelles.  L'extrait suivant provient d'un article publié sur le blog de Albina en Novembre 2018:

Parmi mes tous premiers souvenirs d'enfance, il y a celui de ma grand-mère qui tricote des chaussettes.  Elle utilisait des aiguilles à double pointes en acier, qui semblaient se mouvoir à la vitesse de la lumière entre ses mains tandis que sa pelote diminuait à vue d'œil. La laine qu'elle utilisait provenait généralement de restes de ses tricots, souvent des pulls.  C'était des fils vaguement de grosseur sport, et toujours 100% laine.  Pas de traitement superwash, ni nylon.  Et les chaussettes duraient des années.

C'est peut-être pour cette raison que le concept de laine à chaussettes m'a toujours amusée, tous comme les occasionnelles réactions de surprise face à mes "mauvais" choix de fils pour tricoter des chaussettes.  Depuis plusieurs années toute l'industrie du tricot considère comme acquis que les fils à chaussettes doivent inclure du nylon et être traitées superwash, à la fois pour rendres les chaussettes plus résistantes à l'usure et parce que le nylon renforce l'élasticité.  Mais cet argument ne m'a jamais convaincue.  De toute façon, les chaussettes ont toujours bien résisté à l'usure avant qu'on utilise le nylon et qu'on invente le procédé superwash (une amie âgée me raconte que dans sa famille les chaussettes duraient si longtemps qu'on les passait ensuite aux enfants plus jeunes!).  De plus, en tant que fibre déjà élastique par nature, la laine ne devrait pas avoir besoin de nylon de ce coté là.

Malgré tous, il y a environ deux ans j'ai décidé de garder l'esprit ouvert et de donner leur chance aux "laines à chaussettes" de façon objective.  J'ai donc tricoté de nombreuses paires avec des laines à chaussettes commerciales de grandes marques, et des laines teintées à la main mélanges de mérinos/nylon et mélanges BFL/nylon.  A coté de cela, j'ai aussi continué à tricoter des chaussettes avec des laines variées "pas adaptées pour des chaussettes".

Le résultat?

Selon mon expérience personnelle des chaussettes que je porte moi-même, et du retour des autres personnes qui portent les chaussettes que j'ai tricotées, j'ai l'impression que cela ne fait aucune différence.  Le facteur principal qui détermine la résistance à l'usure des chaussettes semble être la tension à laquelle elles sont tricotées.  Une chaussette tricotée de façon très dense résistera très bien, qu'elle soit superwash ou pas, avec ou sans nylon.  Mais si on relâche la tension, ce ne sera pas le cas.

Je pourrais vous montrer des chaussettes traitées superwash avec 25% nylon qui ont feutré de façon grotesque aux talons après leur 2ème ou 3ème utilisation.  Et je peux aussi vous montrer des chaussettes faites de fil 100% laine et non-superwash. qui semblent encore quasi neuves après un an à les porter de façon régulière. Une différence de même une maille aux 10cm sur l'échantillon semble avoir un impact bien plus important sur la résistance à l'usure d'une chaussette que la présence ou non de nylon ou le traitement superwash.  Certes les chaussettes avec nylon et traitement superwash ne sont pas pires.  Mais elles ne sont pas mieux non plus!

Bien sûr, tout cela ne relate que mon expérience personnelle.  Et si c'est contraire à vos propres expérimentations, je ne veux certainement pas aller contre.  Mais comme je viens de vous le dire, au vu de ce qu'il s'est passé pour moi j'ai décidé à ce stade de revenir à mon choix de fibres 100% naturelles et sans traitement lourd (pas de superwash).  Y compris pour les chaussettes.

[french]

Albina a créé un modèle de chaussettes pensé spécifiquement pour le tricot avec des fils sans nylon et non-superwash (Berry Lane, image ci-dessus), et le livre 52 Weeks of Socks inclut aussi un nombre de patrons tricotés avec des fils 100% naturels (comme par exemple Veera en Ullcentrum 2-Ply, image en haut de la page).  Nous espérons donc que cela vous encouragera à laisser de coté le nylon et essayer les chaussettes 100% naturelles!

 

Albina McLaughlin (ou Ailbiona McLochlainn en Gaélique) est une designer tricot basée dans le comté du Donegal, en république d'Irlande.  Ses préférences vont vers les fibres naturelles et les fils issus de production locale autant que possible.  Vous pourrez la trouver sur Ravelry où elle est LB Handknits, ou sur Instagram @lbhandknits.  Je vous encourage à aller voir ses magnifiques modèles tricot!

..

February saw the release of Laine Publishing’s beautiful new book, 52 Weeks of Socks.  Our first and second batches both sold out very quickly, but we are happy to announce that Laine has commissioned one final print run and we are now expecting more stock in mid-April.  So I would like to use this opportunity to talk a little bit about sock-knitting, and sock yarn. 

As you know, here at Laine des Iles, we don’t sell superwash yarns.  We do sell Tukuwool Sock, which contains nylon, however ultimately we would prefer to carry only completely natural yarns with no synthetic fibres at all.  Many knitters would assume that this means they wouldn’t be able to knit socks with our yarns.  But of course this isn’t true, and we’d like to share the thoughts of designer Albina McLaughlin about knitting socks with all-natural yarns. The following excerpt is taken from an article published on Albina’s blog in November 2018:

 

Some of my first memories from childhood, are of my grandmother knitting socks. She used steel double-pointed needles, which seemed to move in her hands at the speed of light, while her ball of yarn likewise swiftly diminished. The yarn she used was usually whatever was left over from larger projects, such as sweaters. It was roughly sportweight equivalent in weight, and always 100% wool. No superwash treatment. No nylon. The socks lasted for years.

It is perhaps for this reason, that the concept of sock yarn has always amused me, as have the occasional startled reactions to my “inappropriate” sock-knitting yarn choices. It has been the dominant narrative in the knitting industry for some time, that sock yarn should contain nylon and be superwash-treated. The reasons being, that both of these features make the socks more hard-wearing, and that, in addition, the nylon content facilitates stretch. The argument, however, never rang quite true to me. By all accounts, socks were plenty hard-wearing before the widespread use of nylon and the invention of superwash (one older friend describes socks lasting so long in her family, they were passed down from one sibling to the next!). Also, as a fibre that is inherently elastic in its own right, wool should not really need synthetic help in that regard.

Still, around two years ago I decided to keep an open mind and give “sock yarn” an honest try. Which I did, making pair after pair out of the usual suspects - including commercial yarns from several big brands, and hand-dyed yarns using various merino/nylon and BFL-nylon blends. At the same time, I continued to knit socks out of various “non sock” yarns.

And?

According to my experience with the socks I wear myself, and to feedback from others who wear the socks I make, my impression is that it makes no difference. The main factor determining how hard-wearing a sock will be, seems to be the tension it is knitted at. Knit a sock densely, and it will wear wonderfully - superwash or not, nylon or not. Loosen up on the tension, and it will not.

I can show you socks that are superwash treated and 25% nylon, which felted grotesquely at the heels after their 2nd or 3rd outing. And I can show you socks that are 100% non-superwash wool, which look nearly new after a year of regular wear. A difference of even 1 stitch per 10cm in tension seems to play a larger role in a sock’s durability, than the presence or absence of nylon content and superwash treatment. The superwash, nylon-blend socks are not worse. But neither are they better.

Of course, the above is just my experience. And if it contradicts yours, by no means do I want to dismiss that. But considering that my experience has been as described, I have decided at this stage to go back to using yarns that are 100% natural fibres, and minimally processed (no superwash). Even for socks.

[english]

 

Albina has herself designed a sock pattern specifically intended for knitting with non-superwash, no-nylon yarn (Berry Lane, pictured above), and 52 Weeks of Socks also features a number of patterns knitted with all-natural yarns (for example Veera knitted in Ullcentrum  2-Ply, pictured at the top of the page).  So we hope this will give you the courage to leave the nylon behind and try all-natural socks! 

 

Albina McLaughlin (Ailbíona McLochlainn in Gaelic) is a handknit designer based in County Donegal in the Republic of Ireland.  Her preference is to work with natural fibres and with locally sourced yarns wherever possible. You can find her on Ravelry as LB Handknits or on Instagram as @lbhandknits.  Do check out more of her beautiful designs.

....

mars 22, 2020

Je suis d’accord avec Albione, moi aussi je tricote mes chaussettes avec des laine sans nylon et ça marche très bien. Merci de m’avoir fait connaître cette belle personne….

Cris
mars 15, 2020

merci pour ce bel article

maddalena

....Laissez un commentaire..Leave a comment....